Vêtements bio – Mode éthique et éco-responsable

Vêtements bio - Mode éthique

Depuis quelque temps, l’industrie du vêtement se trouve pointée du doigt par les défendeurs de l’environnement. En effet, on lui reproche de produits à grande échelle de la planète. Les processus de création sont jalonnés par des produits dangereux pour la santé et une condition de vie exécrable pour les travailleurs. De ce constat est née une nouvelle tendance : les vêtements bios et éco-responsables.

Quelle est la situation actuelle ?

L’habillement est une nécessité qui accompagne l’humanité depuis longtemps. Outre la fonction sociale de différenciation des cultures, des professions et des religions, les vêtements protègent et abritent le corps du vent, du froid, du soleil et d’autres agents extérieurs. Toutefois, son élaboration génère des retombées néfastes pour la planète, surtout à l’heure actuelle. L’échelle de la répercussion environnementale causée par l’industrie textile dépend du type de fibre produite (coton, laine, bambou, tencel, polyamide/nylon, polyester, …). Les émissions proviennent du transport, de l’élevage (dans le cas de la laine et du cuir), du type de fibre utilisé (le polyester est dérivé du pétrole), de la consommation d’eau et de la demande énergétique. Connaître les impacts de chaque catégorie de fibre textile est essentiel pour faire le choix qui correspond le mieux à son profil, afin de prolonger la vie des vêtements.

Alors, pourquoi le vêtement bio devient il à la mode ?

Un temps d’éveil et d’engagement

De nos jours, les industries du textile sont en pleine mutation. Bien que l’objectif principal reste la réalisation de bénéfices, on s’intéresse de plus en plus aux situations des employés et aux processus de conception. Les fabricants cherchent des méthodes efficaces pour réduire la présence des produits cancérigènes et polluants pour la planète.

La mondialisation et le réchauffement climatique ont fait prendre conscience aux consommateurs de l’importance d’un mode éthique et éco-responsable. Dans plusieurs pays, les conditions de travail des ouvriers sont déplorables. Les locales sont non-sécuritaires et les travailleurs gagnent des miettes de pain. Aussi, les clients ont besoin de savoir si le produit final a été établi selon les critères du respect des droits de l’homme. Les T-shirts qu’ils portent ne sont-ils pas dangereux pour l’environnement ? Toutes ces remarques ont obligé les dirigeants (que ce soit étatique ou industriel) à revoir leur politique.

Que signifient les termes éco-responsable, éthique et bio ?

Il est important d’expliquer les termes clé de cet article pour comprendre de quoi il retourne. Sans doute, certains d’entre vous sont arrivés ici en sachant ce qu’ils cherchent. Cette section a été écrite pour ceux qui sont encore dans le flot. L’expression « vêtements écologiques » reste imprécise. On évoque tantôt la mode ou les vêtements éco-responsables, la mode écologique, la mode bio…

Un vêtement éco-responsable « ménage » la planète tout au long de son processus de confection, de la matière première au chargement du vêtement fini, sans oublier le traitement de la fibre. Il consiste à recourir à des procédés respectueux de l’environnement ou à des matériaux requérant moins d’eau, par exemple.

Selon le principe et conformément à ce qui a été exposé précédemment, un vêtement bio n’est produit qu’à partir de tissus organiques. Généralement, les pièces de la mode éthique se composent de coton biologique. Un vêtement biologique se doit donc d’être qualifié de vêtement éco-responsable, car il ne contient pas de substances chimiques ou d’autres éléments dommageables pour l’environnement. Néanmoins, prenez garde, un vêtement éco-responsable ne constitue pas obligatoirement un vêtement éthique s’il a été réalisé dans des conditions préjudiciables. Pour pouvoir bénéficier de cette désignation, elle doit satisfaire à un certain nombre d’exigences environnementales et sociales essentielles.

Plus globalement, la mode éco-responsable préconise en outre une conduite plus rationnelle de l’habillement afin de lutter contre le gaspillage et l’utilisation excessive des richesses naturelles.

Comment choisir des vêtements bio et éthiques ?

Trouver un vêtement bio n’est pas si compliqué que l’on pense. Vous pouvez commencer par chercher des labels bio. Il existe au moins une dizaine. Pour être dans cette révolution, il est important de choisir des habillements durables. En effet, la résistance et la durabilité constituent des éléments intrinsèques des vêtements bio et éthiques. Bien entendu, comme on l’a expliqué auparavant, il faut également se renseigner sur les conditions de travail et de statut des employés qui ont participé à la création du produit.

Favorisez régulièrement les marchandises locales afin de réduire le transport et l’émanation de gaz carbonique. Vous pouvez même éviter les vêtements neufs et opter pour la seconde main ainsi que le prêt pour vous saper de façon durable et à petit prix.

Il existe de nombreuses entreprises qui se spécialisent dans la vente de vêtements bio et éthiques. On peut les retrouver sous forme de magasins physiques, mais aussi virtuels. Pour les dénicher, il suffit de demander à des proches adeptes de cette manière d’habiller ou encore réaliser des recherches sur Internet. Il est important d’effectuer ses achats sur des plates-formes populaires afin de ne pas être induit en erreur.

Solution naturelle contre les vers blancs et othiorynques
Cochenilles : traitements bio efficaces