Équilibrage des réseaux hydrauliques pour mieux maîtriser sa consommation d’énergie

La solution pour maîtriser efficacement la consommation d’énergie consiste à procéder au rééquilibrage des réseaux hydrauliques. Il est important de réaliser des opérations d’équilibrage sur une installation hydraulique. Ce projet peut être accompli sur la réfrigération, chauffage ou système industriel.

Équilibrer les réseaux à débit variable

Il est indispensable de réduire la consommation des pompes hydrauliques si l’on souhaite respecter les normes de basse consommation ainsi que la réglementation 2012. Grâce à la variation de débit, il est possible de faire des économies atteignant jusqu’à 40 % voire plus. Le problème avec le régime à débit variable est que cette opération se déroule tous les jours. L’utilisation à pleine puissance de la consommation d’énergie n’est réalisable que quelques jours dans l’année.

Il existe une solution permettant de bénéficier d’un débit équilibré dans chaque émetteur. Il s’agit d’installer des régulateurs de delta P dans l’intégralité des installations à débit variable. Ce dispositif maintient une pression différentielle stable. Pour régler les vannes, on doit procéder à l’ajustement en actionnant les appareils à plein débit. L’installation de robinet d’équilibrage et de vannes fonctionne en même temps que les régulateurs de pression différentielle. Pour obtenir des conseils et accéder à des outils d’évaluation d’isolation gratuite, il est recommandé de consulter un expert en rénovation énergétique.

Utiliser les vannes d’équilibrage manuel ou statique

Une vanne d’équilibrage statique appelé également équilibrage manuel est un dispositif permettant d’effectuer des réglages précis dans les réseaux de climatisation, de chauffage ou d’eau sanitaire. Elle permet de définir un débit d’eau minimal calculé à partir de la base d’une utilisation du réseau au maximum. La limitation de la charge se fait grâce à un opercule ou à clapet. Quant à la mesure du débit, elle se fait de manière indirecte avec une prise de pression fixée autour de l’orifice. Ces vannes s’adaptent mieux aux petites installations, ventilo-convecteurs ou monotube. On distingue 2 types : les vannes à orifice fixe et à orifice variable.

Quid des vannes d’équilibrage dynamique ou automatique ?

L’objectif des vannes d’équilibrage dynamique est de maintenir un débit constant dans un réseau hydraulique de manière indépendante des variations de pression différentielle. Cet équilibrage bénéficie d’une meilleure précision, il permet également de faire d’importantes économies d’énergie. Ces types de vannes sont recommandés si des variations de pression interviennent souvent dans une installation.

Lors des travaux de rénovation énergétique, il est recommandé d’installer des vannes automatiques, car elles permettent d’atténuer les bruits du réseau. Ces travaux de rénovation procurent aux habitants de la maison un meilleur confort acoustique.

A quelles aides puis-je prétendre pour mes travaux de rénovation ?
Importance de l’isolation des planchers bas