Importance de l’isolation des planchers bas

Le plancher bas d’un logement présente une sorte de déperdition de chaleur. Un plancher bas représente le plus bas niveau d’un bâtiment. Pour optimiser le confort d’une pièce, il est préférable de procéder à l’isolation thermique de ce type de plancher. En réalisant une isolation phonique en plus de l’isolation thermique, on améliore considérablement le confort des habitants.

Comment procéder à l’isolation de plancher par le bas ?

Au cours d’un travail de rénovation énergétique, il vaut mieux procéder à l’isolation du plancher si cet aménagement n’a pas encore été réalisé. Pour cela, on peut se servir d’isolant souple capable d’épouser la forme du support malgré le fait d’avoir un support irrégulier. L’autre astuce consiste à se servir d’isolant rigide. Ce type de substance doit être posé sur une surface plane pour être efficace. Selon le type de support, on peut laisser l’isolant nu ou le recouvrir d’une finition telle qu’un enduit ou des plaques.

Il est recommandé de recouvrir l’isolant si la surface plane est visible ou si le support a besoin d’une protection contre les agressions mécaniques par exemple. Il existe une solution pour éviter les ponts thermiques, celle d’utiliser des panneaux isolants jointifs fixés continuellement sur le plancher. Le secret pour traiter les ponts thermiques consiste aussi à isoler les appuis du plancher ainsi que les murs d’angle. Pour plus d’informations sur ce sujet, visitez Transition-Energie.co.

Pourquoi faut-il isoler le plancher bas ?

Un sol mal isolé représente 10 % des déperditions de chaleur d’un logement. Ceux qui réalisent une isolation du plancher pourront diminuer les consommations d’énergie. Ce type de travaux permet de réduire la facture d’électricité. Cette réduction est due à la diminution des besoins en chauffage et en climatisation.

Ces travaux contribuent aussi à l’amélioration du confort de vie d’un logement, car les ponts thermiques pourront ainsi être traités. Grâce aux travaux de flocage, il sera désormais plus agréable de marcher pieds nus dans la maison ou l’appartement. Le montant de cette intervention est accessible. Il varie selon la surface à isoler, le type d’isolant utilisé, son épaisseur…

Différents types de plancher bas

L’isolation du plancher bas est une solution garantissant une économie d’énergie ainsi qu’un meilleur équilibre de température durant toute l’année. Les planchers bas se distinguent en 3 catégories : les planchers bas sur terre-plein, sur un local non chauffé et le plancher bas sur vide sanitaire. Pour concevoir un plancher bas sur terre-plein, il suffit de réaliser un dallage directement sur le sol.

Les planchers conçus au-dessus d’un local non chauffé sont construits au-dessus des garages, caves, parkings ou d’autres locaux non chauffés. Quant aux planchers bas sur vide sanitaire, il s’agit d’un espace permettant d’éviter les remontées d’humidité.

Travaux de calorifugeage : en quoi ça consiste ?
La grande tendance du poêle à bois