Pourquoi et comment entreprendre des travaux de rénovation énergétique ?

rénovation énergétique

Ceux qui se lancent dans des travaux de rénovation énergétique ont des motivations aussi diverses que variées :

  • Réduire le montant des factures énergétiques du logement (chauffage, électricité)

  • Atteindre un meilleur confort thermique, c’est-à-dire que l’habitation soit plus agréable à vivre aussi bien l’été que l’hiver : tempérée, aérée, ventilée, saine et chauffée harmonieusement 

  • Valoriser son patrimoine immobilier en le mettant aux normes actuelles en termes d’isolation, de chauffage et d’équipements

  • Préserver l’environnement en travaillant sur ses propres émissions de CO2 ou de gaz à effet de serre liés au chauffage, en optant pour des matériaux de construction durables et des équipements alimentés par des énergies renouvelables 

Le contexte politique et environnemental actuel de la transition énergétique est particulièrement favorable à la réalisation de travaux de rénovation qui vont dans ce sens : depuis l’instauration de la loi POPE en 2005, l’État met en place des aides et mesures financières qui incitent les propriétaires à se lancer dans ce type de travaux et à mieux en supporter les coûts.

Rénovation énergétique : isolation thermique, ouvertures et ventilation

En pensant rénovation énergétique, consommation énergétique ou économies d’énergie, certains se dirigeront en premier lieu sur des travaux de système de chauffage ! Grosse erreur ! Avant d’envisager l’acquisition d’un nouveau mode de chauffage plus performant, il faut vérifier que votre habitation bâtiment est bien isolé et ne subit pas de déperditions thermiques. Après avoir fait des diagnostics appropriés, plusieurs travaux de rénovation énergétique sont envisageables comme l’isolation des combles et de la toiture, l’isolation des murs, l’isolation des sols, des caves et des planchers bas. Pour les propriétaires d’un logement en immeuble sachez que les tuyaux d’eau chaude d’un immeuble destiné au chauffage ou à l’eau chaude sanitaire sont des points sensibles au niveau des déperditions de chaleur, pour en savoir plus www.moncalorifugeagegratuit.fr.

Ces travaux d’isolation doivent être impérativement accompagnés de la ventilation pour éviter la pollution intérieure et les problèmes d’humidité notamment via l’installation d’une VMC.

Dans le même esprit, et si vous constatez qu’elles sont vétustes, il est possible de changer les ouvertures du logement pour adopter des fenêtres, fenêtres de toits, baies vitrées ou portes-fenêtres à double ou à triple vitrage. 

Rénovation énergétique :  tout passe par le chauffage !

Ce n’est donc qu’une fois que votre habitation sera bien isolée et ventilée que vous pourrez envisager un nouveau mode de chauffage plus performant, peu énergivore et plus écologique. Comment le choisir ? Veillez à ce que ce nouveau dispositif soit adapté aux dimensions de votre logement, à l’implantation géographique de votre logement (on ne se chauffe pas de la même manière dans le Nord que dans le Sud, dans les terres ou en bord de côtes !) et à l’utilisation que vous en faites au quotidien (intensif ou modéré). Quelles sont dons les solutions de chauffage pour faire des économies d’énergie ?

  • Un système de chauffage central

  • Des chauffages d’appoint 

  • Un système avec plusieurs sources d’énergie 

  • Un chauffage pour l’eau comme un chauffe-eau 

  • Un système de régulation et de programmation pour chaque pièce 

  • Un système de capteurs solaires photovoltaïques

 Des aides à la rénovation énergétique 

Comment réaliser au mieux son projet de rénovation énergétique ? La meilleure solution reste encore de réaliser un bouquet de travaux, c’est-à-dire un ensemble de travaux qui ont pour but d’améliorer l’efficacité énergétique de la maison. Comment obtenir des aides ? Sachez que des aides financières versées par l’État, par les collectivités locales ou par les fournisseurs d’énergie sont octroyées pour les travaux les plus efficaces :

  • Le CITE ou Crédit d’impôt pour la transition énergétique, qui va jusqu’à 30 % des montants engagés pour certains travaux

  • Les primes énergies des CEE, versées par les fournisseurs d’énergie et leurs partenaires

  • L’Éco-PTZ

  • Le taux de TVA réduit pour les éco-travaux

  • Les aides Habiter Mieux Sérénité et Agilité de l’Anah

Conseils et accompagnement pour réaliser une installation photovoltaïque
Solaire photovoltaïque : trouver les meilleures offres en ligne