Comment protéger le nez et la bouche des éventuelles projections de gouttelettes ?

masque

Quand une personne contaminée d’une certaine maladie tousse ou parle, elle peut éjecter des microgouttelettes de sécrétions salivaires qui renferment des virus. Depuis l’apparition du Covid-19, le masque est désormais un élément du quotidien. Cet accessoire peut protéger le nez et la bouche des éventuelles projections de gouttelettes et des postillons infectés. Pourtant, il faut obéir à quelques règles pour son usage. Vous devez savoir par exemple comment bien mettre votre masque sur votre visage.  Quels entretien et désinfectant peuvent renforcer son efficacité ?       

Bien choisir son masque

Le port du masque est l’une des plus grandes protections du nez et de la bouche contre les éventuelles projections de gouttelettes. Il faut bien le choisir. Il existe plusieurs types de masques, selon ses différents usages. Il y a par exemple les masques FFP2 et FFP3, destinés prioritairement aux professionnels de la santé. Ils sont efficaces pour prévenir les risques de transmission par gouttelettes et voie aérienne, car ils les filtrent de 94% à 99%. Ils sont assez gênants à porter sur la longueur. Il y aussi le masque chirurgical à usage médical. En général, il est utilisé par le personnel médical, mais il est devenu courant auprès du grand public. Ce masque peut filtrer de 95% à 98% des aérosols selon leur type. Il pourrait ainsi protéger les gens d’une transmission aéroportée par les projections de salive. Le dernier type est le masque grand public, ou le masque dit alternatif. Son utilisation est moins efficace, car leur taux de filtration chute jusqu’à 70%. Dans la restauration, il y a le masque visière. On ne peut pas le considérer comme un équipement de prévention respiratoire, mais de protection du visage et des yeux. Les sites spécialisés comme hygistore.com vous donnent plus d’informations.  

Comment porter son masque ?

Quel que soit le type de masque, il ne protège pas efficacement si vous ne le portez pas bien. Il doit couvrir complètement la bouche, le menton ainsi que le nez. Après avoir porté le masque plus de 4 heures, il risque de devenir trop suintant et inefficace, et sa filtration ne fonctionne plus. Le masque doit également bien se positionner sur votre visage. Avant de le mettre, il faut laver les mains au savon ou utiliser une solution hydroalcoolique. Il faut respecter également le sens de pose. Pour le masque chirurgical bleu, la barrette est en haut et la surface colorée à l’extérieur. Le masque est bien placé lorsque vous ne sentez plus le jet d’air dans les yeux en expirant. Une fois le masque en place, vous ne devez plus y toucher même pour parler, téléphoner ou fumer.     

Comment entretenir son masque ?

Lorsque vous enlevez votre masque, retirez-le uniquement par les élastiques. Un masque chirurgical doit être jeté dans un sac-poubelle spécial après 4 heures d’utilisation, car il peut être infecté par la gouttelette des voisins ou par le souffle. Si vous utilisez un masque en tissu, il faut le laver dans une machine à 60° pendant 30 minutes au minimum. Utilisez un détergent classique, pas un adoucissant. Faites les sécher avec un sèche-cheveux ou à l’air libre. Si vous découvrez un dommage sur votre masque, ne l’utilisez plus. Vous ne devez pas porter un masque gardé dans votre poche et le  remettre après, car cela risquerait de le froisser et abîmer le filtre.

Se faire livrer du bois de chauffage dans l’Oise en commandant en ligne
Quelles sont les missions d’un courtier en travaux ?