L’architecture holistique : une façon différente de concevoir un habitat

Le terme holistique vient du grec olos qui signifie “le tout”. Ce mot indique une philosophie selon laquelle un système ne doit pas être considéré comme une simple somme de ses parties, mais doit être considéré comme un tout interconnecté.

De ce point de vue, l’architecture est considérée comme un ensemble de parties en relation constante les unes avec les autres et avec l’homme, donc avec la personne qui y habite.

Une maison doit donc être analysée par rapport à tous les liens qui existent entre ses parties, entre elles et l’homme et dans la relation avec le milieu environnant, les matériaux, les installations, etc.

Histoire de l’architecture holistique

L’architecture holistique est née en Orient, se développant au XIIIe siècle à partir de certaines philosophies théologiques indiennes et en partie du taoïsme chinois.

La discipline du Feng Shui, également basée sur une conception holistique, est entre autres issue de cette dernière théologie. Cependant, l’architecture holistique est arrivée en Occident bien plus tard, seulement au XXe siècle.

Principes de base de l’architecture holistique

La première étape pour construire votre maison selon les principes de l’architecture holistique est de choisir avec soin le territoire dans lequel elle sera installée.

Il convient notamment d’évaluer les aspects suivants :

  • Orientation du bâtiment
  • Direction du vent
  • Exposition au soleil
  • Géomorphologie du lieu
  • Présence d’autres artefacts dans les environs.

L’objectif est essentiellement double : ne pas avoir un impact excessif sur le territoire et éviter d’être entouré de “polluants”.

L’orientation est un aspect très important, à évaluer tant lors de la construction du bâtiment que lors du choix du mobilier.

Pendant la phase de construction, le choix de l’orientation vise à augmenter le rayonnement naturel afin de profiter au mieux de son énergie thermique. C’est pourquoi les pièces les plus habitées doivent être orientées vers le Sud.

La relation avec le territoire rend fondamental le choix de matériaux entièrement naturels comme le bois, la paille, l’argile, le liège, le chanvre et les pigments naturels.

L’utilisation de ces matériaux protège contre la pollution intérieure et respecte l’équilibre environnemental, car ils sont :

  • Recyclable.
  • Issu d’une chaîne de production à faible consommation d’énergie.
  • Exempts de composants organiques volatils (COV) et de solvants.

Architecture et installations holistiques

La présence de champs électromagnétiques, dont les effets font encore l’objet de discussions aujourd’hui, est absolument combattue par les architectes holistiques.

Les adeptes de cette philosophie s’opposent à la présence de phénomènes naturels, étudiés à travers des disciplines comme la géobiologie et la géobiophysique, et de phénomènes artificiels créés par la présence d’installations dans la maison.

Les appareils tels que le Wi-Fi, les smartphones, les téléviseurs intelligents, les appareils ménagers, les systèmes domotiques et les systèmes de sécurité, qui sont très fréquemment utilisés aujourd’hui, devraient, selon l’approche globale, être maintenus aussi loin que possible du domicile ou, en tout cas, leur utilisation devrait être limitée au maximum.

Cela peut désormais être réalisé plus simplement dans les maisons nouvellement construites.

Ceux qui obtiennent la certification “Maison Passive” sont en effet construits de manière à éviter l’installation de systèmes de chauffage et de refroidissement.

Le renoncement au Wi-Fi, aux smartphones, aux téléviseurs intelligents et autres appareils de ce type reste un choix personnel. Il est plus difficile de poursuivre cet objectif dans des bâtiments existants et anciens.

Ameublement et architecture holistique

En ce qui concerne le mobilier, il est difficile de donner des indications générales, car il existe différentes philosophies dans le domaine holistique qui affirment souvent des principes différents les uns des autres.

Ces philosophies sont liées à des croyances, des symbolismes et des forces cosmiques liées à des traditions religieuses qui, franchement, ne sont pas toujours fondées sur des principes rationnels.

Disons simplement que, même pour les meubles et les accessoires de maison, il est essentiel de donner une large place aux matériaux naturels. Les rideaux, les oreillers, le linge de lit et de bain et les décorations doivent être réalisés en fibres naturelles, en coton, en lin ou en laine.