Pneus usagés : comment leur donner une seconde vie

Publié le : 04 mai 20215 mins de lecture

Un pneumatique, ou plus vulgairement un pneu, est composé de gomme de caoutchouc (à base de polymère d’isoprène), d’acier, de textiles et de divers éléments qui renforcent la résistance de la gomme.

Près de 300 milliards d’unités sont produites par an et finissent, plus ou moins vite selon les conditions d’utilisation (kilométrage, vitesse, pression), par être trop usées pour assurer la sécurité des véhicules. On parle, alors, de pneus usagés réutilisables (PUR) ou non réutilisables (PUNR) dans le jargon du pneumatique. Se pose, alors, la question de leur fin de vie.

Recyclage des pneus

Une directive européenne interdit leur mise en décharge dans le but de favoriser leur valorisation et leur recyclage. De plus, il est bien entendu interdit d’abandonner les vieux pneus dans la nature, où ils défigurent le paysage et, entre-autres, offrent aux moustiques des lieux de développement favorables.

En France, le recyclage des pneus usagés est de la responsabilité des producteurs, rassemblés au sein de l’organisme de valorisation Aliapur. Ainsi, lorsque l’on achète de nouveaux pneus, les garages et centres de pneus sont tenus de récupérer les anciens.

Il en est de même lorsque des pneus usagés sont apportés à ces acteurs, qui peuvent, toutefois, demander une contribution environnementale. Celle-ci peut varier de quelques dizaines de centimes d’euros (deux-roues) à une centaine d’euros (engin de génie civil).

Une fois collectés, les pneus usagés réutilisables sont rechapés. Le rechapage consiste à remplacer la bande de roulement usagée du pneu pour restaurer ses capacités et permettre sa réutilisation. Cette pratique est, surtout, utilisée pour les pneus de poids-lourds.

La valorisation des pneus non réutilisables

Les pneus usagés non réutilisables, quant à eux, peuvent être valorisés de plusieurs façons, entiers, en morceaux ou broyés. Parmi les modes de valorisation, on compte :

  • le soutien de bâche d’ensilage en milieu agricole (le plus visible) ;
  • la constitution de remblais routiers ou de constructions et de drains ;
  • le support de voie ferrée, pour réduire les vibrations et le bruit ;
  • les aires de jeux amortissantes et le gazon synthétique pour stade de sport ;
  • les combustibles et matières premières pour les cimenteries et aciéries ;
  • les objets moulés (roue de caddies).

Recycler des pneus usagés : un processus encadré

La fin de vie des pneumatiques est un sujet qui, depuis 2003 est encadré par une directive européenne. En France, dans le Code de l’environnement, les articles R 543-137 à 152 réglemente la gestion des pneus usagés ainsi :

  • Il est interdit de laisser ou de brûler un pneu usagé dans la nature
  • Il est préférable de valoriser le pneu plutôt que de le détruire
  • Les pneus achetés neufs en France doivent être valorisés
  • Les distributeurs de pneus neufs doivent reprendre gratuitement les pneus usagés dans la limite de leurs ventes annuelles.

La deuxième vie des pneus usagés

Il existe différentes façons de valoriser un pneumatique usagé, qu’il soit en morceau, entier ou fondu par exemple :

  • 32 % des pneus recyclés sont valorisés et utilisés pour tapisser les sols des aires de jeux et salles de sport
  • 18% sont utilisés pour fournir des combustibles de substitution pour les cimenteries ou les chaufferies urbaines.
  • 24% de pneus usagés se retrouvent sans contrôle, en pleine nature, malheureusement.
  • 14% sont recyclés pour être de nouveau réutilisables
  • 10% se retrouvent dans le domaine de la construction

De façon générale, il est possible de le retrouver recyclé et sous différentes formes comme dans des objets moulés, à l’exemple des roues de caddies de supermarchés. Dans les aires de jeux et gazons synthétiques sur les terrains sportifs, en combustible et en matières premières pour les cimenteries. En support de voie ferrée pour réduire le bruit.

Des pneus comme objets de décoration ?

Oui, vous avez bien lu ! Pourquoi ne pas donner à vos pneumatiques une deuxième vie artistique ? De nombreux décorateurs d’intérieur ou amateurs de bricolage utilisent leurs anciens pneumatiques dans leur décoration intérieure comme extérieure. Il s’avère qu’ils peuvent, également, être d’une grande utilité.

  • Fabriquer du mobilier de jardin
  • Faire une balançoire ou autres jeux pour les enfants
  • Confectionner un panier pour chien ou chat
  • Servir de poubelles de recyclage
  • Créer un bac à sable
  • Fabriquer un pot de fleur

Plan du site