Tourisme écologique et équitable : mode d’emploi

Écotourisme, tourisme alternatif, tourisme responsable, équitable, solidaire, tourisme doux, vert… tous ces termes désignent une réalité similaire. Celui d’un type de tourisme respectueux des principes éthiques. L’abondance des termes est due à la volonté des agences de voyages à développer leurs offres. Les voyagistes proposent touristes des formules différentes du tourisme industriel standardisé. Découvrons à travers cet article le principe du tourisme durable.

En quoi consiste le tourisme durable ?

Le terme tourisme durable fut popularisé par Gro Harlem Brundtland, l’ancienne ministre norvégienne. Il s’agit d’un développement répondant aux besoins des voyagistes. Ce projet ne compromet pas l’avenir des tour-opérateurs locaux. Cette démarche a permis à l’intégralité de l’écosystème de promouvoir avec efficacité le développement de la tendance touristique.

La majorité des voyageurs sont d’accord pour prendre leur responsabilité concernant l’impact environnemental durant leur séjour. L’objectif du tourisme durable est de sensibiliser les voyageurs en les incitant à être plus responsables par rapport au tourisme de masse. Ainsi, les globe-trotters intéressés par le tourisme écologique et équitable devront respecter des solutions concrètes qui leur sont dédiées.

Quelles sont les solutions permettant de privilégier le tourisme écologique et équitable ?

En organisant des vacances ou voyages d’affaires, il vaut mieux privilégier les logements écologiques. Réserver de préférence le logement en passant par de petits hébergeurs. Ces derniers n’ont pas accès à des plates-formes intermédiaires. Ils sont généralement gérés par des opérateurs locaux. De cette manière, le voyageur pourra contribuer à l’évolution de l’économie locale.

 

Durant leur circuit, les touristes devront favoriser le déplacement de courte distance. Cette démarche contribue au développement économique des régions visitées. Au lieu de prendre l’avion, privilégier des moyens de transport plus exotiques pour parcourir de courtes distances. Certaines initiatives en matière de location s’inscrivent également dans une logique de développement durable. Ces formules se basent sur une économie plus collaborative.

Quelles sont les différentes formes de tourisme durable ?

Le tourisme durable appelé également tourisme responsable tient compte des impacts sociaux, économiques et environnementaux présents et futurs. Cette démarche se base sur les besoins des professionnels, des visiteurs, des habitants et l’impact environnemental. Le principe du tourisme responsable est de réduire l’impact environnemental ainsi que le mode de vie des habitants du lieu de villégiature visité.

Quant au tourisme durable, il inclut différentes formes de tourismes respectueux de l’environnement. Ce mode de tourisme se soucie des besoins de la population hôte. Profitez d’un voyage authentique, hors des sentiers battus, et découvrez le mode de vie de la population locale en optant pour le slow tourisme.

Alimentation : les intérêts des produits bio
Transport : et si vous testiez le vélo électrique ?