Comment rendre votre maison plus écologique

Une maison écologique est, par nature, une maison qui respecte l’environnement de par sa construction et son fonctionnement. Elle fait la part belle aux matériaux naturels et sains et surtout, aux substantielles économies d’énergie.

Comment rendre votre maison plus écologique ?

Voici quelques suggestions utiles pour rendre notre maison plus efficace et en même temps plus écologique, pour le bien-être de toute la famille.

L’éco-durabilité est l’un des besoins les plus ressentis, en ce moment historique où nous apprenons à comprendre combien il est important de prendre soin de notre planète.

Et quand on dit que chacun de nous peut faire sa part, cela signifie que même dans notre vie quotidienne, nous pouvons faire des choix qui respectent l’environnement et qui sont également importants au niveau mondial.

À commencer par les choix que nous faisons pour notre maison : de l’utilisation de certains matériaux à la gestion de la consommation, en passant par les petites habitudes quotidiennes, notre maison peut devenir écologique à tous égards.

Dans cet article, nous allons découvrir ensemble comment avoir une maison plus écologique, avec quelques petits conseils.

Matériaux de construction : matériaux de construction écologiques

En particulier dans les grandes villes, nous avons maintenant l’habitude de considérer nos maisons comme des bâtiments construits en brique ou en terre cuite, mais il est important de se rappeler que même dans le choix des matériaux de construction, nous avons la possibilité de faire appel à la construction écologique.

Ce terme fait référence à l’utilisation de matériaux absolument écologiques et durables, en premier lieu le bois.

Ce dernier a un excellent rendement en tant qu’élément de la structure porteuse, mais il est également possible d’utiliser à l’intérieur de la maison des matériaux verts, tels que des panneaux de liège, de la laine de cellulose ou des fibres végétales, qui parmi les nombreuses propriétés ont également un excellent rendement sous l’aspect de l’isolation thermique.

Sources renouvelables : une énergie propre et abordable

Si les matériaux de bioconstruction peuvent nous aider, entre autres, à retenir la chaleur à l’intérieur de nos maisons et donc à limiter notre consommation de chauffage, il existe des systèmes qui peuvent nous fournir cette énergie d’une manière absolument éco-durable.

Ce sont toutes ces technologies qui utilisent des sources d’énergie renouvelables propres pour nous fournir de l’électricité et de la chaleur.

Un système photovoltaïque, par exemple, utilise l’énergie solaire pour apporter de l’électricité à nos maisons sans frais, ce qui est idéal pour alimenter le système d’éclairage et tous les appareils ménagers.

Photovoltaïque avec système d’accumulation

Généralement, une telle installation signifie que l’électricité produite doit être consommée en même temps qu’elle est produite. Mais il existe une solution pour surmonter cette petite limite.

En effet, en équipant cette centrale d’un système de stockage (ce sont de simples batteries d’accumulateurs), vous aurez la possibilité de stocker le surplus d’électricité produite pour l’utiliser ultérieurement, même lorsque le soleil ne brille pas : par exemple le soir ou pendant les périodes de pluie.

Système solaire thermique et pompes à chaleur

Un autre choix important, dans ce sens, est représenté par un système solaire thermique, capable d’alimenter notre maison en eau chaude de manière constante et absolument écologique.

Et la liste pourrait se poursuivre, par exemple, avec les pompes à chaleur, qui utilisent des sources propres telles que l’air ou la chaleur naturellement présente dans le sous-sol pour nous fournir une température agréable à l’intérieur de notre maison à tout moment de l’année.

Incitations en faveur des sources renouvelables

Il est vrai que toutes les installations décrites jusqu’à présent impliquent un investissement initial important, mais il faut considérer que, d’une part, la dépense initiale est amortie en peu de temps grâce à d’importantes économies de consommation et que, d’autre part, il est possible de profiter d’incitations pratiques offertes par les pouvoirs publics.

Par exemple, les coûts d’achat et d’installation d’un système photovoltaïque peuvent être récupérés à 50 %, grâce au système de déduction fiscale prévu par la “prime à la rénovation”. Et cette même incitation couvre également la moitié des dépenses liées aux systèmes de stockage photovoltaïque.

Cadres d’isolation thermique

Le choix des cadres de portes et de fenêtres est tout aussi important : les modèles à rupture de pont thermique, par exemple, permettent de limiter les pertes de chaleur et de maintenir notre maison suffisamment isolée des changements de température extérieure.

Entre autres, l’achat de cadres isolants fait également l’objet d’incitations et d’avantages fiscaux de la part de l’État, ce qui rend leur installation encore plus pratique.

Éclairage vert avec des lampes à faible consommation

Le respect de l’environnement se manifeste également dans le choix des consommables que nous fabriquons à la maison.

Par exemple, il a été prouvé que les ampoules LED à économie d’énergie sont de loin le choix le plus efficace et le plus écologique pour l’éclairage domestique.

Ces ampoules offrent un éclairage parfait et, à un prix légèrement plus élevé par rapport aux technologies passées, elles garantissent une durée de vie beaucoup plus longue, réduisant ainsi également la création de déchets technologiques.

Gestion des déchets et collecte séparée

Et la gestion des déchets ménagers est un autre aspect important pour rendre notre maison plus écologique et avoir vraiment une maison verte.

La collecte séparée est désormais une pratique essentielle pour chaque famille. Un choix très pratique consiste à installer dans un coin de la maison une série de paniers pour répartir correctement, dès le départ, les déchets organiques, plastiques, de verre, de papier et les petits déchets technologiques (piles, ampoules à remplacer).

Et n’oubliez pas d’apporter les déchets technologiques les plus encombrants (DEEE) dans les îlots écologiques appropriés de la ville (par exemple, les vieux téléphones portables, télévisions, réfrigérateurs, ordinateurs, imprimantes)

Les avantages du compostage

En ce qui concerne les déchets organiques, cependant, un choix qui allie économie et respect de l’environnement est de pratiquer le compostage : une simple boîte en bois suffit pour remplir un peu de terre et de déchets tels que coquilles de noix, fruits secs, coquilles d’œufs, feuilles et tiges de légumes.

De cette façon, nous créerons un coin de terre très fertile, idéal pour servir de potager fertilisé.

De plus, la pratique du compostage est souvent subventionnée par les autorités locales, qui mettent à la disposition des citoyens des composteurs à conserver sur la terrasse, sur le balcon ou dans la cour.

Le respect de l’environnement commence par de petites habitudes quotidiennes.

Enfin, il est important de rappeler que le respect de l’environnement et le bien-être de toute la famille passe aussi par nos habitudes quotidiennes.

Pas de gaspillage, donc, à commencer par la consommation d’eau. En ce sens, il est conseillé de choisir des robinets et des pommes de douche qui limitent le jet d’eau, et il est essentiel de faire attention chaque jour à la quantité d’eau que nous utilisons pour laver la vaisselle ou prendre une douche.

Les appareils électroménagers, dans ce sens, ne doivent également être utilisés qu’à pleine charge, afin de limiter la consommation d’électricité et le gaspillage d’eau.